Arrêter de fumer : les bénéfices pour la santé

grey arrows

Découvrez les bienfaits de l'arrêt du tabac

Le jour où vous commencez à arrêter de fumer est le jour où votre corps commence à se remettre des nombreux effets néfastes du tabagisme. Voilà comment vous préparer dès le premier jour.

Fumer met votre santé et votre vie en péril(*)

La fumée de cigarette est un aérosol, un mélange de gaz et de particules qui contient 4 000 substances, dont plus de 40 sont cancérigènes. Elle provoque la formation de très nombreuses substances toxiques, dont le monoxyde de carbone et le goudron.

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique formé lors de la combustion de la cigarette. Il a la propriété de se fixer sur l’hémoglobine du globule rouge à la place de l’oxygène. Il en résulte un moindre taux d’oxygène dans le sang et les organes. Par manque d’oxygène, ceux-ci travaillent moins efficacement. Pour contrer ce manque d’oxygène, la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent, ce qui accroît le risque d’accident cardiaque et vasculaire.

Les goudrons sont la principale substance responsable des cancers liés au tabagisme. Ils regroupent un très grand nombre de substances (notamment des hydrocarbures comme le benzène). Ils recouvrent les poumons d’une substance gluante brun-noir et ont aussi un effet nocif sur les tissus et les muqueuses.

Arrêter de fumer a des avantages immédiats et à long terme

Dès que vous choisissez d'arrêter de fumer, votre corps commence à se remettre de certains des dégâts causés. Si vous pouvez rompre la dépendance et éviter la fumée de tabac, la récupération permettra d'améliorer votre santé et de réduire le risque de contracter certaines maladies liées au tabac.

Jetez votre dernière cigarette et découvrez les avantages de l’arrêt du tabac:

  • 20 minutes après la dernière cigarette

    La pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.

  • 8 heures après la dernière cigarette

    La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale.

  • 24 heures après la dernière cigarette

    Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.

  • 48 heures après la dernière cigarette

    Le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

  • 72 heures après la dernière cigarette

    Respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette

    La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.

  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette

    Les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.

  • 1 an après la dernière cigarette

    Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non-fumeur.

  • 5 ans après la dernière cigarette

    Le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.

  • 10 à 15 ans après la dernière cigarette

    L’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

(*) http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1022.pdf