Le traitement nicotinique de substitution, une méthode efficace pour arrêter de fumer

grey arrows

Découvrez pourquoi le traitement nicotinique de substitution est un moyen sûr d'arrêter de fumer.

Les substituts nicotiniques sont-ils un moyen sûr pour arrêter de fumer?

Les fumeurs deviennent dépendants à la nicotine contenue dans les cigarettes, et la rupture de cette habitude n'est pas une tâche facile. Opter pour le traitement nicotinique de substitution est une façon pour les fumeurs de réduire progressivement leur besoin de nicotine pour enfin arrêter de fumer définitivement. Cependant, il est mieux de bien suivre les instructions pour tout traitement nicotinique de substitution et d'avoir un soutien durant la période de sevrage. Les substituts nicotiniques comme NiQuitin® doublent vos chances de réussite à 6 mois contre la volonté seule.

Qu'est-ce qu'un traitement nicotinique de substitution?

Le traitement nicotinique de substitution est utilisé par les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer. Ils permettent aux fumeurs d'obtenir la nicotine que leur corps s'est habitué à recevoir sans s'exposer aux additifs nocifs présents dans les cigarettes.

Le but du traitement nicotinique de substitution est de donner aux fumeurs un moyen de briser leur dépendance aux cigarettes. Beaucoup de gens qui essaient d'arrêter complètement sans aucune aide ont trouvé qu'ils en étaient incapables à cause de leurs envies de nicotine et des symptômes de manque. Le traitement nicotinique de substitution a l'avantage de n'offrir que de faibles doses de nicotine.

Un avantage significatif du traitement nicotinique de substitution est qu'il double les chances d'arrêter de fumer. Les substituts nicotiniques comme NiQuitin® doublent vos chances de réussite à 6 mois contre la volonté seule. De faibles doses de nicotine aident les gens à travailler sur leur dépendance tout en évitant l'exposition aux produits néfastes tels que le goudron qui peuvent être liés à des maladies comme le cancer.

Comment fonctionne le traitement nicotinique de substitution ?

La nicotine peut être administrée dans l'organisme grâce à des patchs, ou des formes orales (comprimés à sucer, gommes à mâcher, inhaleurs et sprays buccaux).

Différents types de substituts nicotiniques

Il existe 2 principaux types de substituts nicotiniques (patchs et formes orales). Disponibles en pharmacies.

Modalités du traitement de substitution nicotinique

Il est conseillé d’ajuster les doses de substituts nicotiniques en fonction du score de Fagerström et de l'existence de symptômes de surdosage (bouche pâteuse, diarrhée, palpitations, insomnie) ou de sous-dosage (apparition d’un syndrome de sevrage marqué : troubles de l’humeur, insomnie, irritabilité, agitation, anxiété, majoration de l’appétit). Pour les formes orales de substituts nicotiniques, la consommation de boissons acides, de café, de jus de fruit est déconseillée dans les 15 minutes précédant leur utilisation car ces boissons modifient l'absorption de nicotine au niveau buccal. De même il faut s’abstenir de boire ou de manger pendant l’utilisation. Le choix de la dose constitue un facteur important du succès. Les taux de succès sont améliorés si les substituts nicotiniques apportent une quantité de nicotine proche de celle que le fumeur retirait de sa consommation de cigarettes. Toutes les formes galéniques de substituts nicotiniques ont une efficacité similaire à posologie égale. Le choix entre les différentes formes galéniques peut être fondé sur la sensibilité aux effets indésirables, la préférence du patient ou la disponibilité.(*) L’association des substituts nicotiniques avec une prise en charge psychologique augmente les taux d’abstinence. L’association de différentes formes galéniques de substituts nicotiniques doit s’effectuer sur avis médical.

Découvrez la gamme NiQuitin.

(*) AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE - MAI 2003 - RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE « LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ET NON MEDICAMENTEUSES DE L'AIDE A L'ARRET DU TABAC »