Les bénéfices de l’arrêt du tabac pour votre santé

grey arrows

Découvrez les effets de la cigarette sur votre peau !

Les recherches ont montré qu’arrêter de fumer peut être la première étape pour stopper les dommages causés sur votre peau par le tabac.

Les études indiquent que le tabagisme peut accélérer le vieillissement de votre peau. Les fumeurs consommant plus de 20 cigarettes par jour présentent 3 fois plus de risques de voir apparaître les rides prématurément que les non-fumeurs. Cet effet est à la fois inévitable, irréversible et plus prononcé chez les femmes(*).

Des signes de vieillissement visibles dûs au tabac

À la veille de la Journée Mondiale sans Tabac 2010, GlaxoSmithKline CH (commercialisant les médicaments NiQuitin) avait publié des recherches montrant que de nombreux fumeurs ne se rendent pas compte des effets de leur addiction sur leur peau (*). Pour mettre en lumière ces résultats d’étude, une femme a accepté que son image soit modifiée. Son image a été traitée numériquement à l’aide d’un logiciel développé au Canada afin d’illustrer la différence d’aspect entre un fumeur et un non fumeur à différents stades de leur vie.

Après avoir vu ces images, une fumeuse a déclaré : « c’est effrayant comme le tabagisme peut vous vieillir prématurément. Je suis ravie d’avoir réussi à arrêter. Je sais combien c’est difficile, mais une fois que vous avez réussi c’est réellement grisant. J’ai fait de nombreuses tentatives pour arrêter et j’apprécie les produits comme NiQuitin qui peuvent réellement vous aider dans votre parcours de sevrage ».

Les signes de vieillissements de la peau qui ne trompent pas

À long terme, le tabac peut provoquer un creusement des pattes d’oie et des rides verticales au-dessus des lèvres, ainsi que l’apparition de nombreuses petites rides sur les joues. La constriction des vaisseaux sanguins entraîne également la rupture des capillaires : la peau se retrouve alors en manque d’oxygène, s’affine et prend une couleur grisâtre.

Pour une peau rajeunie, arrêtez le tabac

L’arrêt du tabac vous aidera davantage que de nombreux traitements et crèmes antirides à retrouver une peau saine et tonique.

Regagnez le corps d’un non-fumeur !

Vous pourriez connaître des moments difficiles durant les premières semaines suivant l’arrêt de la cigarette, avec des symptômes comme des quintes de toux, votre corps éliminant le goudron et les toxiques contenus dans vos poumons. Cependant, dès le premier jour d’arrêt de la cigarette, vous vous sentirez mieux.

Vous appréciez davantage ce que vous mangez, votre odorat est plus développé, vous avez plus d'énergie et vous respirez plus facilement qu’avant.

Votre peau, vos mains et vos dents

Petit à petit, vous constaterez une amélioration due à une meilleure circulation sanguine et à une meilleure oxygénation de la peau. La formation des rides ralentit. Vos yeux semblent plus blancs et plus lumineux une fois qu'ils ne sont plus exposés à la fumée irritante. Vos dents et vos doigts arrêtent de jaunir. Vos cheveux ne sentent plus le tabac froid.

Pour stopper les effets de la cigarette sur le corps humain, jetez votre dernière cigarette et :

  • 20 minutes après la dernière cigarette

    La pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.

  • 8 heures après la dernière cigarette

    La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale.

  • 24 heures après la dernière cigarette

    Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.

  • 48 heures après la dernière cigarette

    Le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

  • 72 heures après la dernière cigarette

    Respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette

    La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.

  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette

    Les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.

  • 1 an après la dernière cigarette

    Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non-fumeur.

  • 5 ans après la dernière cigarette

    Le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.

  • 10 à 15 ans après la dernière cigarette

    L’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

(*) Ernster, V., Grady, D., Miike, R., Black, D., Selby, D. & Kerlikowske, K. ‘Facial Wrinkling in Men and Women, by Smoking Status’, American Journal of Public Health, Jan 1995, vol. 85, No.1, pp 78-82.