Les différentes méthodes pour arrêter de fumer

grey arrows

Découvrez différentes façons d'arrêter de fumer.

Comment arrêter de fumer

Avec toutes les informations disponibles sur les dangers du tabagisme, il n'est pas étonnant que beaucoup de gens voient l'importance d'arrêter de fumer. Cependant, même si une personne peut avoir toutes les meilleures intentions, il est extrêmement difficile d'arrêter de fumer pour de bon en raison de la nature addictive de la nicotine. Inspirez-vous de nos astuces pour arrêter de fumer définitivement.

1 - Le traitement nicotinique de substitution : une solution durable

Les fumeurs peuvent parler à leur médecin des traitements nicotiniques de substitution existant pour aider à lutter contre la dépendance à la nicotine.

Heureusement, le traitement nicotinique de substitution peut aider les fumeurs à arrêter de fumer pour de bon. L'utilisation de substituts comme les gommes, patchs et comprimés, peuvent considérablement augmenter les chances de succès. Les substituts nicotiniques, comme NiQuitin, apportent la nicotine dont vous avez besoin. En diminuant ensuite par étape cet apport en nicotine, ils vous permettent de vous désaccoutumer et ainsi devenir des non-fumeurs. En réduisant la présence et l'intensité des symptômes de manque, les substituts nicotiniques vous permettent de vous concentrer plus sereinement sur l'arrêt des cigarettes “ plaisir ” (entre amis, etc.) ou “réflexes ” (avec un café, etc.).

Les traitements nicotiniques de substitution comme NiQuitin doublent vos chances de réussite à 6 mois contre la volonté seule. Pour en savoir plus, visitez la page sur le traitement nicotinique de substitution.

2 - Le sevrage radical

Le sevrage radical signifie que le fumeur décide d'éliminer immédiatement et définitivement toute nicotine de sa vie. L'astuce pour radicalement arrêter de fumer est de remplacer votre habitude de fumer avec une nouvelle habitude. Un nouveau passe-temps comme apprendre un instrument de musique qui engagera vos mains et stimulera la libération d'endorphines dans le cerveau. Partager votre décision d'arrêter de fumer et faire partie d'un groupe de soutien solide vous aidera à rester sur la bonne voie. Avec l'encouragement de la famille et des amis, les fumeurs peuvent renforcer leur confiance et arrêter pour de bon. Pour réussir avec cette méthode, vous aurez besoin de développer votre force personnelle profonde. En effet, cette méthode pour arrêter de fumer peut conduire à de la frustration et de la culpabilité si les résultats ne sont pas atteints rapidement. La partie la plus difficile est de continuer à rester fort même quand la volonté est faible.

3 - Autres méthodes pour arrêter de fumer

Le traitement nicotinique de substitution est la méthode la plus ancienne et la mieux évaluée. Néanmoins deux autres méthodes ont su démontrer leur efficacité.

Les thérapies cognitivo-comportementales :

Les thérapies cognitivo-comportementales constituent une approche psychologique qui a pour but de favoriser le maintien de l'abstinence tabagique par un nouvel apprentissage. Ces techniques semblent particulièrement intéressantes dans le cadre du sevrage tabagique, car il apparaît que le tabagisme est un comportement qui se caractérise par un trouble de l’apprentissage qui aboutit à une perte de contrôle de la consommation. De plus, comme dans d'autres toxicomanies, des facteurs cognitifs et émotionnels peuvent contribuer à la rechute ou au maintien de la consommation. L’utilisation des thérapies comportementales et cognitives permet de multiplier par deux le taux d'abstinence tabagique à 6 mois. Cette approche est complémentaire à la prise en charge par les substituts nicotiniques et les taux d'abstinence sont supérieurs quand les deux approches sont combinées. Ces thérapies peuvent être employées lors des trois phases de l'arrêt du tabac : la préparation, le sevrage puis la prévention de la rechute. Ce processus est long et nécessite plusieurs consultations approfondies. (*)

Il existe aussi des médicaments sous prescription. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien ou de votre médecin. (*)

(*) AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE - MAI 2003 - RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE « LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ET NON MEDICAMENTEUSES DE L'AIDE A L'ARRET DU TABAC