Les symptômes de l'arrêt du tabac

Article banner

Même si vous êtes déterminé à arrêter de fumer pour le bien de votre santé, de votre famille et de votre portefeuille, la gestion des symptômes liés au sevrage de nicotine peut s'avérer difficile.

CONNAITRE LES SYMPTÔMES DE L'ARRET DU TABAC POUR UNE MEILLEURE GESTION DU SEVRAGE

Connaître les effets secondaires de l'arrêt du tabac peut vous aider à vous préparer mentalement et à organiser votre accompagnement tout au long de ce parcours de sevrage tabagique. Le soutien de votre famille ou de professionnels de santé peut aussi vous aider à arrêter la cigarette.

Les conséquences liées à l'arrêt du tabac peuvent être désagréables à court terme. Toutefois, si vous parvenez à passer le cap des premiers jours du sevrage tabagique, vous serez étonné de voir à quel point vous vous sentirez rapidement mieux.1d

Nous savons qu'arrêter de fumer est difficile mais avec le bon soutien, vous pouvez y arriver.

Les envies de fumer

Dès votre arrêt de tabac, vous risquez de ressentir rapidement l'envie de fumer de façon très intense. Le besoin de fumer une cigarette peut se faire ressentir n'importe quand mais il survient souvent aux moments où vous aviez l'habitude de fumer.1e

Selon les fumeurs, l'envie de fumer peut être constante après l'arrêt de la cigarette mais elle se traduit souvent par un besoin soudain et fort de fumer. Ces envies soudaines peuvent être causées par des circonstances au cours desquelles vous aviez l'habitude de fumer.1e Vous pouvez ainsi avoir envie de fumer après un repas, lorsque vous buvez un verre ou encore quand vous vous sentez particulièrement heureux, triste ou stressé.

Un patch anti-tabac NiQuitin® vous délivrera un apport continu en nicotine aidant ainsi à empêcher les sensations de manque.2 En cas d'envies soudaines de fumer, vous pouvez utiliser les comprimés anti-tabac ou les gommes à mâcher NiQuitin®. Ces substituts nicotiniques vous feront passer l'envie de fumer de manière instantanée grâce à une diffusion progressive de nicotine dès les premières minutes.3 En cas d'association, il est conseillé de prendre un avis médical.

L’anxiété et la morosité

Même si vous voulez vraiment arrêter de fumer, il est naturel que vous vous sentiez quelque peu nerveux à l'idée de renoncer à la cigarette. Plus vous fumez depuis longtemps, plus cela peut être difficile.

Essayez de déterminer le jour de votre dernière cigarette pendant un week-end ou des vacances pour éviter qu'une journée stressante au travail ne vienne ruiner vos efforts.


Il est courant de se sentir "nerveux" lorsque l'on arrête de fumer

Pour dépasser ce sentiment d’anxiété, utiliser des substituts nicotiniques peut atténuer cette sensation ainsi que les autres symptômes liés à l'arrêt du tabac.2

Il peut également être utile d'exprimer votre ressenti : participez à un groupe de parole, appelez un ami ou discutez avec un autre ex-fumeur.

Vous pouvez être tenté d'allumer une cigarette pour calmer votre anxiété, mais n'oubliez pas que c'est précisément la cigarette et sa nicotine qui vous ont mis dans cet état.4 Essayez d'oublier le tabac en allant vous promener, en vous plongeant dans un bon livre ou en allant au cinéma. Tâchez de rester fort les jours suivants et tout deviendra plus facile ensuite1f.

Si votre morosité persiste, n'hésitez pas à en parler gratuitement à un spécialiste tabac info service ou à un professionnel de santé qui pourra vous aider. En l'absence d'amélioration, consultez votre médecin traitant pour obtenir des conseils. Même si vous voulez vraiment arrêter de fumer, il est naturel que vous vous sentiez quelque peu nerveux à l'idée de renoncer à la cigarette. La volonté est primordiale pour lutter face aux symptômes de l'après-tabac.

L'arrêt du tabac et les problèmes de concentration

Certaines personnes peuvent connaître des problèmes de concentration après avoir arrêté de fumer.1g

Ne soyez pas trop dur avec vous-même et demandez de l'aide à votre supérieur et à vos collègues si vous sentez que le manque de tabac peut affecter votre travail. Les symptômes surgissant en période de sevrage tabagique ne durent que quelques jours1f. Vous vous sentirez ensuite en meilleure santé et en meilleure forme et prêt à profiter de votre nouvelle vie.1c
 

Manque de tabac : agitation et troubles du sommeil

Vous vous félicitez d'arriver au terme de votre première journée sans cigarette. Toutefois, l'agitation peut vous gagner le soir venu.1h Faire de la marche rapide ou quelques postures de yoga peuvent vous aider à vous débarrasser de cet excès de tension et à mieux dormir la nuit. 

Le port d'un patch transdermique NiQuitin® 24 heures peut vous aider à réduire les risques d'insomnies dus à l'arrêt brutal de la consommation de tabac après un usage journalier et prolongé. 2

Afin de connaître le dosage adapté à votre besoin, vous pouvez faire le test de dépendance au tabac de Fagerström, consultez un médecin ou demandez conseil à votre pharmacien. 

Les maux de tête

Les maux de tête constituent un symptôme courant du sevrage tabagique après l'arrêt du tabac et les substituts nicotiniques, une solution efficace pour les atténuer.1i 

Surtout, ne vous laissez pas tenter par une cigarette pour soulager votre mal de tête : n'oubliez pas que c'est le tabac et la nicotine qui sont certainement à l'origine de ces douleurs. Dès que vous arrêterez de fumer, vous n'absorberez plus les substances irritantes et toxiques de la cigarette, vous pourrez constater certaines améliorations telles que la disparition progressive des maux de tête.4  

L'arrêt de la cigarette et la prise de poids

Les études indiquent qu'environ deux tiers des personnes qui arrêtent de fumer prennent quelques kilos au cours des semaines suivant la prise de la dernière cigarette. En effet, la nicotine, présente dans la cigarette, augmente le métabolisme et agit comme un coupe-faim, d'où la possibilité d'une prise de poids lorsque vous arrêtez de fumer. 1j

Quelques kilos sont toutefois peu comparables aux bienfaits considérables de l'arrêt du tabac sur votre santé.

Comment la gamme de médicaments NiQuitin® peut vous aider à arrêter de fumer

Nous savons à quel point il est difficile d'arrêter de fumer. Les symptômes liés à l'arrêt du tabac peuvent être difficiles à gérer. Vous avez donc besoin d'une aide efficace. 

Nous savons également que chacun est différent. C'est pourquoi nous avons créé une large gamme de substituts nicotiniques pour répondre à vos besoins. Vous pouvez ainsi choisir le rythme qui vous convient pour arrêter de fumer ou commencer en réduisant votre consommation de tabac.

L'efficacité du patch NiQuitin® est cliniquement prouvée : le patch réduit les symptômes du sevrage de nicotine. Un traitement adapté à votre niveau de dépendance et le recours à un accompagnement doublent vos chances d'arrêter de fumer par rapport à la volonté seule.1a Avec une diffusion continue de nicotine pendant 24 heures, le patch NiQuitin® limite l'apparition des envies de fumer. 2

Si toutefois vous continuez à ressentir des envies irrépressibles de cigarette ou si votre traitement a échoué, CONSULTEZ VOTRE MEDECIN. Il pourra vous conseiller d'associer les dispositifs transdermiques NIQUITIN® à des formes orales de substitution (gommes à mâcher NIQUITIN® 2 mg ou comprimés à sucer NIQUITIN® 2 mg) qui agissent plus rapidement sur vos envies et vous permettront ainsi de poursuivre votre sevrage tabagique.

Les patchs NiQuitin®, les comprimés à sucer et les gommes à mâcher NiQuitin® permettent un sevrage progressif et contrôlé. L'objectif est de vous accompagner afin de vous permettre d'atteindre votre objectif : l'arrêt de la cigarette.


Il existe d'autres dosages, utiliser la dose minimale efficace